top of page
Rechercher

Mal-logement : L'ampleur de la précarité en France

Les rapports de la Fondation Abbé Pierre ne cessent d'alerter sur l'état du mal-logement en France. Combiné à la hausse des prix depuis la sortie de la Covid, qui a fragilisé un grand nombre de personnes, l'année 2022 a été bien rude.


Chez Groupe Foncier de France, ce sujet nous touche tout particulièrement puisque nous œuvrons chaque jour afin de favoriser l'inclusion social via l'accès au logement.

Définition et enjeux du mal-logement en France.

L'ampleur du mal-logement détaillée en chiffres


Le 28e rapport de la fondation Abbé-Pierre met en lumière le déséquilibre que vit une partie de la population de manière habile. Nous allons décrypter tout ça ensemble :


Le mal-logement en infographie
Le mal-logement en infographie (fondation abbé-pierre)

Crise de l'énergie, inflation, pénurie de logement :


En 2022, les ménages les plus modestes ont subi de plein fouet des événements qui ont encore aggravé leur situation précaire. Depuis la crise sanitaire de la Covid-19, la pauvreté s'est accrue et les plus démunis sont les plus touchés par ces nouvelles crises. Les classes moyennes inférieures et les ménages les plus pauvres n'ont souvent pas les moyens financiers de faire face à ces imprévus.


Expulsion et refus d'accès aux hébergements d'urgence


Le rapport fait également état de l'augmentation des expulsions de lieux de vie informels en France, où 2078 expulsions collectives ont été signalées entre novembre 2021 et octobre 2022, soit une augmentation de 36,4 % par rapport à l'année précédente.


Les enfants sont également impactés, avec des mères et des femmes enceintes qui se voient refuser l'accès aux hébergements d'urgence, faute de places disponibles dans plusieurs villes comme Rennes, Lyon, Grenoble, Paris, Toulouse. Le rapport annuel de l'Observatoire des expulsions de lieux de vie informels montre que le nombre d'expulsions collectives a augmenté entre le 1er novembre 2021 et le 31 octobre 2022, touchant davantage de personnes que l'année précédente.


L'impact de la hausse des prix de l'immobilier


La hausse des prix de l'immobilier est un autre facteur qui pénalise les ménages les plus modestes. Les logements situés dans les zones littorales, ainsi que les villes proches de l'Allemagne, de la Suisse et du Luxembourg sont particulièrement touchés par cette inflation. Les villes moyennes telles que Le Mans, Tours, Chartres, Reims, Orléans ou Angers sont aussi impactées du fait de leur proximité avec la région parisienne. La pénurie de logements sociaux contribue également à cette situation. Les chiffres montrent une diminution de la construction de HLM de 124 000 en 2016 à 95 000 en 2022. La construction de logements stagne, passant de 437 000 mises en chantier en 2017 à 378 000 en 2022. Dans certaines zones littorales, la pression démographique et touristique renforce la concurrence pour l'accès au logement, limitant l'offre de logements de résidence principale.

Les femmes, principales victimes du mal-logement


Enfin, le rapport souligne que les femmes sont davantage touchées par le mal-logement que les hommes, quelle que soit leur tranche d'âge. Les femmes sont plus souvent en situation de précarité, notamment en raison de salaires plus bas en moyenne que ceux des hommes. Elles sont également plus fréquemment confrontées à des emplois précaires et moins bien rémunérés. Le mal-logement concerne surtout les femmes qui décohabitent de chez leurs parents, les mères célibataires, celles qui doivent faire face à une rupture conjugale ou à la perte d'un conjoint.


Les enjeux pour 2023


Afin de pallier la chute de l'effort public pour le logement en France, des entités comme le Groupe Foncier de France sont nées dans le but d'épauler les associations et répondre à leur besoin en matière de logements. Le dispositif de location solidaire répond parfaitement à cette conjoncture si délétère pour les ménages démunis. Alors si vous souhaitez louer solidaire en bénéficiant d'avantages concrets, rendez-vous sur notre site.


コメント


Louer mon logement avec le Groupe Foncier de France

Vous êtes propriétaire ?

Louer à une association avec le Groupe Foncier de France

Vous êtes une association ?

  • LinkedIn
  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
bottom of page