Rechercher

Inflation : causes et opportunités pour les propriétaires bailleurs

Dernière mise à jour : 14 oct.

Depuis l'été 2021, l'inflation a inopinément bondi pour une durée qui n'est malheureusement pas encore fixée. Elle atteint des niveaux plus vus depuis des décennies. 6,5 % en France et même 20 % dans certains pays de la zone euro. Mais faut-il nécessairement en avoir peur ?

L'inflation atteint des niveaux plus vus depuis des décennies

Pourquoi les prix ont augmenté aussi rapidement ?


L'inflation est causée par de nombreuses raisons :

La reprise après la pandémie

Depuis la reprise de l'activité après la crise Covid, les consommateurs rattrapent une partie de leur demande reportée. Pendant une telle reprise de la demande, il est assez facile pour les entreprises d'augmenter un peu les prix sans perdre de clients.

La guerre en Ukraine

Depuis février 2022, l'intervention militaire russe en Ukraine fait monter les prix de nombreuses matières premières (pétrole, gaz, huile, blé). Par ailleurs, les sanctions contre la Russie obligent de nombreux pays à réorganiser leurs approvisionnements, un processus complexe et coûteux.

La parité euro-dollar

La baisse de l'euro a commencé en 2021 et s'est accélérée en 2022 et l'euro a atteint la parité avec le dollar. Pour plus d'informations pour comprendre la parité euro-dollar.

L'augmentation des prix de l'énergie

Après la levée des restrictions liées au Covid, les prix de l'énergie ont massivement grimpé. Les prix à la consommation du gaz, des carburants et dans une moindre mesure de l'électricité ont fortement augmenté en France entre décembre 2020 et octobre 2021. L'épuisement des énergies fossiles, ainsi que la transition écologique vont continuer à mettre les prix de l'énergie sous pression.

Ces 4 raisons majeures sont les plus importantes, mais ce ne sont pas les seules.


Les risques pour les propriétaires bailleurs


En France, l'inflation provoque une recrudescence des loyers impayés. Si on cite souvent l'augmentation des prix dans les supermarchés, à la station-essence ou au restaurant, on pense moins facilement à la hausse des loyers impayés.

l'inflation provoque une recrudescence des loyers impayés

Selon Arnaud Hacquart, patron de la plateforme Imodirect. "Sur 2 000 biens gérés, nous enregistrons un taux d'impayés proche de 3 % au lieu de 1 % seulement avant la crise du Covid, c'est trois fois plus". Pour 2 000 locataires répartis dans les dix plus grandes villes françaises, hors Île-de-France, Imodirect recense 54 loyers impayés.


D'autant plus que ces chiffres sont liés à la pandémie plutôt qu'à l'épisode d'inflation qui va sûrement encore plus se faire ressentir.


Les solutions viables pour les propriétaires bailleurs

le Groupe Foncier de France vous assure que votre loyer vous reviendra quoi qu'il arrive.

Pour éviter cette vague de loyers impayés qui peuvent mettre en péril la rentabilité d'un logement, le Groupe Foncier de France vous assure que votre loyer vous reviendra quoi qu'il arrive. Grâce à son étroite collaboration avec des associations reconnues d'utilité publique et les subventions données par l'État.


Cela est possible grâce à la location solidaire. Ce dispositif permet de faire louer son bien sans s'occuper des démarches, trouver un locataire et sans gérer des potentielles dégradations. Le principe est simple, il suffit de faire d'une association la locataire de votre bien. Ainsi, une personne dans le besoin, en situation de précarité, se voit offrir une possibilité de réinsertion grâce au propriétaire du bien immobilier.

Le mandat de gestion peut être d'une durée minimale de 1 an, sans limite de renouvellement si toutes les parties sont en accord. Pendant cette durée, votre loyer est garanti même si votre logement est vacant.